Parts de marché smartphone aux USA, les chiffres de comScore de Mars

Comme chaque mois, je ne déroge pas à mon habitude de décrypter en détail l’étude de comScore sur le marché smartphone américain. Cependant ce mois ci est un peu étrange. […]

Comme chaque mois, je ne déroge pas à mon habitude de décrypter en détail l’étude de comScore sur le marché smartphone américain. Cependant ce mois ci est un peu étrange. En effet, certains articles évoquant cette même étude ont annoncé le passage des 50% de parts de marché pour Android… Alors même que la chose a été faite le mois dernier… Surprenant :)

Quoi qu’il en soit, voici les chiffres :

L’évolution comparée au mois dernier voit donc encore une progression d’Android, plus légère certes, de 0,9 points, mais qui confirme que l’OS de Google continue de progresser sur le marché américain, principalement aux dépends de RIM. Cela dit, la marge de progression ne cesses de se réduire, l’iPhone progressant également, je vois bien une stabilisation aux alentours des 60/65% d’ici quelques mois. Au final c’est maintenant 51% du marché américain des smartphones qu’occupe le petit robot vert.

Côté Apple cela fonctionne aussi très bien, la reconquête du marché avec l’iPhone 4s, iPhone 4 et 3Gs fonctionne à plein régime. Avec une progression de 0,5 points encore sur Mars, pourtant un mois « creux », à 30,7% du marché.

RIM donc, continue sa lente agonie, perdant encore 1,1 points à 12,3% du marché… La récente présentation de la plateforme BlackBerry 10 cette semaine a certes montré d’excellentes choses, mais ne devrait pas se voir concrétiser dans un appareil avant la fin de l’année… D’ici là et à ce rythme, il sera bien difficile à l’entreprise canadienne de revenir dans le jeu !

D’ailleurs on le voit nettement avec le cas de Microsoft, et indirectement Nokia, qui font pourtant des pieds et des mains pour vanter les qualités de leurs appareils et de Windows Phone. Mais la mayonnaise a vraiment du mal à prendre, et si le mois de mars affiche une stabilité parfaite, rien ne dit que le creux de la vague a été atteint. A 3,9% du marché on ne peut évidement pas parler d’une réussite à ce jour. Et les sorties de modèles très puissants tant côté Apple qu’Android (vous êtes certainement déjà au courant de l’annonce du Galaxy S 3 hier soir) ne vont clairement pas aider à vendre un très bel appareil mais totalement dépassé technologiquement ainsi que limité par un OS original mais non abouti.

Enfin Symbian perds un anecdotique 0,1 point, à 1,4% du marché. Rien à dire à son sujet.

A suivre !

About Bruce